Nous voilà à la Clédelle après trois grosses semaines en Aveyron chez Anne-Claire et Antoine. Anne-Claire est une amie blogueuse d'Edwige. Ils ne sont pas agriculteurs, mais ils nous ont invité à passer chez eux pour un chantier qu'Antoine ne se sentait pas de réaliser seul.

Nous avons donc construit ensemble un mur en pierres sèches. Enfin presque car quand nous sommes partis il n'était pas tout à fait fini :(

Au départ un éboulis qui a l'air somme toute modeste. Ce n'est qu'une fois les gravats écartés que ça devient impressionnant. Nous n'avons pas de photo du tas avant le démarrage :(, mais, ici, c'est après 1 jour de boulot. 

1 017-0011 014

1 016 

Nous avons bossé sous la pluie, sous la neige, souvent dans la boue, mais la plupart du temps sous un beau soleil et avec un pull de principe car il faisait bon les après midis.

En déblayant, nous avons aussi découvert une source au mi-hauteur du mur qui a sans doute causé l'effondrement de départ. Du coup, on a inséré 2 barbacanes à la base du mur.

Après plusieurs jours de nettoyage, on a pu commencer le remontage, ça a été une sacrée révélation pour moi. C'est comme un puzzle géant en extérieur où chaque pierre doit trouver son unique place. Hervé est venu nous dispenser quelques conseils avisés sur les aspects techniques à ne pas négliger. Un grand merci à toi ! et à l'autre Pierre et sa Catherine, venus en renfort le temps d'un We !

Hervé et les gars

boue

Le mur faisant 2.5m de haut, nous avons choisi l'option  de partir sur une base de 90cm de large avec un fruit en façade et à l'arrière du mur (fruit=inclinaison). Nous avons placés pas mal de boutisses ou clés de boutisses pour assurer la stabilité générale et une bonne repartition des forces entre l'avant et l'arrière du mur.

chantier boue 1

 

mur 2

mur 2 bis

mur 2 T

mur zoom 3

 

Quand la pause Grog s'impose !! Merci Anne-Claire !! :)

pause grog 4

Pierre et Antoine 4

mur 5

la neige 6

 

Pour 2 débutants, nous avons fait du beau boulot et relevé un sacré défi. C'est pas la perfection, mais c'est correct :)

Pierre avant dernier jour

mur et les gars dernier jour

Pierre et Antoine dernier jour Janv 16

C'est un aperçu rapide, car le mois a été dense. Entre le mur, le drainage, le fumier, aller chercher des pierres en rab parce qu'on en avait plus assez à cause de la largeur accrue de la base. Edwige de son côté a poncé le revêtement mural d'une pièce, toute seule, elle a aussi poncé le vernis d'un portail ...

Mais c'est passé très vite. Les manières de nos enfants ont encore choqué nos hôtes et cela à occasionné un réajustement assez désagréable, mais comme dirait l'autre, c'est pas la mort du petit cheval, alors on est pas montés sur nos grands chevaux. On fait ce qui doit être fait et on s'en sort. ..puis Berlu mange presque des légumes à présent :)

Les temps sont un peu durs ces derniers jours. Notre ordinateur a crashé avec toutes nos photos et vidéos dedans. Nous avions un disque externe, mais nous ne l'avons pas utilisé de la bonne façon :( Il nous reste les photos que nous avions publié sur le blog et tout le reste est parti en fumée. On a fait appel à un informaticien, mais il n'a rien pu faire, le disque dur est mort.

Pour ne pas arranger les choses, l'appareil photo ne fonctionne plus que par intermittence et le téléphone d'Edwige qui nous sert de point de contact internet et appareil photo d'appoint ne charge plus correctement.

La petite famille est au calme à la Clédelle, chez Nico. Nous n'avons aucun problème réel, tout le monde est en bonne santé, on est à jour avec le budget, le camion avance quand on le lui demande.

J'ai fais du pain et des pâtes. Les garçons deviennent de plus en plus, chaque jour, des spécialistes en reptiles et amphibiens. Dernière trouvaille à leur actif, une grappe d'oeufs de grenouille non encore identifiée. Edwige reprend la main avec jemapplique et fait des gâteaux et du tricot. Nous faisons des ateliers avec les enfants, régulièrement, sur des sujets divers et variés.

Atelier couture

Les gars fon t des pâtes

Pain

Mais des questions se posent avec plus de fréquence et avec des opinions pas toujours partagées.

La valeur d'avoir un chez soi ? Qu'est ce que c'est "être chez soi" ? La relation parent/enfant ? La nécessité de l'école ? La place d'un enfant non-sco dans la société ? Limites superflues ou retranchement  nécessaire ?

De quoi est faite l'identité dont on s'affuble ? Plus on déconstruit, plus on remet en question, moins elle est pertinente ...

Pour conclure, une citation de Norbert sur laquelle je médite toujours : "Pierre ne sait rien faire, mais il comprend tout !"

Nous avons sauvé du naufrage photographique quelques clichets de Charlie en décembre. Elle est venue nous rejoindre à Toulouse pour Noël et nous a accompagné à Mas Cabardès dans le tarn où nous avons passés quelques jours ensemble.

Charlie

A plus les gens, je vous aime,

Pierre