Le plus difficile, ici, est de se souvenir que le monde continue au delà de la Ferme. Nous sommes dans une bulle, au sein d'une famille d'amis, et le Bonheur ne fait pas beaucoup de bruit ..

 Ce post pour faire suite au précédant rédigé par Pierre. Mon ressenti est que j'ai passé presque un mois gé-ni-al !

C'est vrai que parfois la vie en communauté est un peu compliquée mais lorsque tout le monde s'entend bien et que chacun veille sur l'autre, les choses se déroulent bien. Je ne suis pas comme Pierre, en recherche de solutions "différentes" et je dois avouer que les descentes en "ville" me font plutôt plaisir (tant qu'on y reste pas plus de 2 heures ..).

-------------------------

Arrivés le 1er Nov pour une semaine, nous sommes toujours là et ne quitterons le lieu et ses hôtes chaleureux que milieu de semaine prochaine (pour rejoindre les environs de Cognac, mais ça c'est la prochaine histoire..).

La Ferme Lou Pradot (se prononce "lou pradotte" en basque et se comprend le petit pré :) située en plein pays Basque, à quelques km de Bayonne, est une..safranière, agrémentée de culture maraîchère et dans un futur proche de production de lapins bio.

safran 2

Safran

Rien d'étonnant me direz-vous, ici on est en plein pays basque exotique avec des Actinidia chinensis (kiwis) à perte de vue. 

Mais pour Estelle et Laurent pas question de produire du Kiwi industriel, ils font du Safran bio et leurs légumes sont logés à la même enseigne ;)

Au Lou Pradot,  le poulailler et les clapiers se déplaçent et le tracteur est une jument.

poulailler mobile

Le gros travail est fait en traction animale avec Urielle, impressionnant Trait Breton de 800 kg (et encore, il parait qu'elle est petite ..!). Et, le plus chouette est que, depuis samedi 19/11, elle partage son pré avec Gaston (poulain de 8 mois)

DSCI2591

Nous avons fimé ce joli moment et Antoine a fait le montage vidéo :)

Urielle et Gaston Chevaux "Trait Breton" 1ère rencontre

Mais pour l'instant c'est avec Urielle que Pierre s'éclate (et se fait parfois mener en bateau !)

Pierre et Urielle 4

 Laurent est bon pédagogue et un passionné passionnant. Il passe des heures avec les Wwoofeurs à les guider pour qu'ils se familiarisent avec la traction animale.

Urielle Laurent et Pierre

Urielle et la bande

 

DSCI2522

DSCI2527

Les soirées, jours de pluie et Week ends sont réservés au tricot (pour filles et garçons), à la couture et aux gâteaux (pas de photos, on les mange trop vite !)

Tricot fiesta

J'ai eu l'occasion de faire plusieurs ateliers couture (et ce We ça continue !!), cela m'a fait beaucoup de bien de revenir à ma passion. Il faut avouer qu'après avor passé presque 3 mois sans coudre, j'avais presque fini par oublier à quel  point j'aimais ça ...Mes questions "intérieures" étaient tournées vers là et je m'inquiétais de voir ma passion s'éteindre. Ces quelques heures couturesques m'ont permis de me rendre compte que Oui j'aime toujours ça !!

Les filles

Quand Antoine essaye de tricoter à l'envers ...:)

Lucie et Antoine

Nous passons beaucoup de temps dehors, Estelle et Laurent souhaitent transformer une partie du site en Ferme pédagogique et la masse de travail est impressionnante (ce qui est parfait pour nous !!).

Préparer la terre, monter des buttes, récolter et sécher le Safran, planter de nouveaux bulbes, construire des "nids" pour les lapines et leurs futurs lapereaux à monter sur les clapiers mobiles. (oui ici tout se déplace, le poulailler, les clapiers..), préparer des fiches techniques pour les visiteurs et les wwoofeurs, bref chacun s'y retrouvent et se sent utile!

clapiers 1

clapiers 2

Clapiers 3

 

DSCI2627

Les clapiers munis de leurs "nichoir"

DSCI2629

 

DSCI2631

 

Les enfants (comme l'a dit Pierrot) apprennent chaque jour de nouvelles choses..Ils passent des heures à guetter lézards et crapauds et ne sont pas les derniers au bricolage, mais comme Pierre, je doute parfois et me dis que je devrais les pousser à prendre leurs cahiers. La seconde d'après, je me dis que ce qu'ils vivent n'a pas de prix et qu'il est toujours temps pour les apprentissages 'abstraits" du moment qu'on en a envie..bref, je me dis qu'ils ont tout leur temps.

DSCI2416

DSCI2595

Ce qui me rassure le plus, c'est que pour la première fois depuis le début de notre voyage, je ne me sens pas fébrile de changer d'endroit. Sans doute que j'ai emmagasiné assez de chaleur humaine ici :)

A tout bientôt depuis Cognac !!!

Ed ;)